Top nav

Piglet in garden

Qu’est-ce que le véganisme?

Le véganisme est un point de vue moral qui s’oppose à l’exploitation, menant souvent à une souffrance, des animaux non-humains. Cela comprend nos actions directes, telles que la chasse ou la pêche, mais aussi notre comportement de consommateur, qui affecte un plus grand nombre d’animaux. Les animaux non-humains souffrent quotidiennement et sont tués dans les fermes et les abattoirs. Cette situation vient de la demande pour les produits d’origine animale, en particulier la nourriture. Le véganisme consiste à ne pas consommer ces produits afin d’empêcher la souffrance animale qui résulte de leur production.

Le principe fondamental du véganisme est le respect de tous les êtres doués de sensibilité. Les véganes considèrent tous les animaux sentients comme des êtres dignes de respect, et non comme des produits de consommation ou d’exploitation.

 

Créer le lien

La tendance végane se répand de plus en plus à mesure que les gens prennent conscience qu’ils peuvent agir pour empêcher la souffrance et la mort des animaux en remplaçant la nourriture et les autres produits d’origine animale par des équivalents n’impliquant pas l’exploitation d’animaux non-humains. En outre, la généralisation du véganisme réduit le spécisme; la discrimination des animaux en fonction de leur appartenance à une espèce.

Nos vies actives nous empêchent parfois d’établir le lien entre notre manière de vivre et les conséquences que nos actions ont sur les autres. Pensons-y: jugerions-nous cela acceptable si nous étions à la place de ces animaux non-humains? Si nous savions que nous pourrions être des cochons ou des poules, aucun d’entre nous n’accepterait l’idée d’un monde où les animaux sont confinés pour être tués à des fins alimentaires.

Nous devrions également reconsidérer les raisons qui poussent notre société à traiter certains animaux non-humains différemment des autres. Est-il juste de protéger certains animaux, comme les chiens et les chats, et d’en mépriser d’autres qui souffrent tout autant dans la même situation? Beaucoup refusent la maltraitance vis-à-vis des chiens. Dès lors, pourquoi accepter le traitement des autres animaux dans les fermes et les abattoirs?

 

D’autres solutions sont possibles

De plus en plus de personnes choisissent de remplacer la nourriture d’origine animale par des substituts sains et savoureux. Grâce à toutes les possibilités qui s’offrent à nous, remplacer les produits d’origine animale par des produits à base de plantes n’a jamais été aussi simple.

Dans les épiceries et les supermarchés, il est possible de choisir parmi une grande variété d’aliments à base de plantes à des prix abordables, comme les pois chiches, les haricots, les lentilles, les pâtes, le riz, les céréales, les légumes, les fruits, les graines et les noix. Des steaks et des nuggets de tofu et de soja sont également disponibles. Il existe aussi du lait végétalien fait à partir d’une variété de céréales, d’haricots et de graines, comme le soja, le riz, l’avoine et le chanvre. Les yaourts, les crèmes glacées et les fromages végétaliens gagnent également en popularité.

Vous ne savez pas quoi commander lorsque vous mangez à l’extérieur en famille ou entre amis? Des plats à base de riz, de pâtes, de salade, de champignons et de pommes de terre figurent sur presque n’importe quel menu de restaurant et sont facilement modifiables s’ils ne sont pas déjà végétaliens. En outre, les restaurants proposant une cuisine chinoise, thaïlandaise, du Moyen-Orient, indienne, éthiopienne et italienne, entre autres, servent des plats délicieux naturellement exempts de produits d’origine animale.

En dehors des supermarchés et des restaurants, d’autres mesures, plus simples encore, peuvent être prises pour éviter de contribuer à l’exploitation animale. Au moment d’acheter des vêtements par exemple, nous pouvons choisir des substituts à la fourrure, au cuir, à la laine et aux plumes. D’autres matières sont à notre disposition, comme le tissu en coton, en chanvre, en polyester et en microfibres, réalisés à partir de plusieurs matériaux. Le panel d’activités de loisir qui ne contribue pas à l’exploitation animale est énorme. Au lieu de chasser, de pêcher ou de participer à des spectacles mettant en scène des animaux, nous pouvons par exemple faire des randonnées, aller voir un film ou aller dans des cirques qui n’exploitent pas d’animaux.

 

Un mode de vie accessible à tous

L’Académie de la Nutrition et de la Diététique (la plus grande association de nutritionnistes et de diététiciens du monde, anciennement dénommée l’Association Américaine de Diététique) a reconnu qu’une alimentation végétalienne est saine pour toutes les étapes de la vie. Les millions de personnes qui ont déjà choisi d’adopter un mode de vie excluant les produits d’origine animale le prouvent également. Nous pouvons tous le faire – vous le pouvez aussi. En modifiant vos comportements en ce sens, vous contribuerez à faire de la Terre un monde plus juste pour tous les animaux.

Nous pouvons tous vivre de manière éthique en devenant véganes. Rejoignez les millions de personnes qui soutiennent et défendent les animaux.

Top nav