Top nav

Nouveau livre en français : réflexion autour d’arguments sur le spécisme et la considération morale des animaux non humains

animal-death_thumb

Plus tôt dans le mois, les Presses universitaires de Rennes ont publié Peter Singer et la libération animale : quarante ans plus tard qui comprend un chapitre rédigé par l’activiste d’Animal Ethics Eze Paez, dans lequel il analyse de manière critique l’ancien point de vue de Peter Singer sur la nuisibilité et la mort.

Il s’agit d’un ouvrage collectif discutant du point de vue de Peter Singer quant à nos obligations morales envers les animaux non humains et de l’évolution de son point de vue au cours des quatre décennies passées depuis la publication de son ouvrage phare La... Read more

 

Considération morale

L’argument de la pertinence contre le spécisme.

Intérêts des animaux

Le terme «intérêt» décrit ce qui est bénéfique à quelqu’un.

Théories éthiques

L’éthique et les animaux non-humains.

Sentience animale

Quels êtres sont conscients? Pourquoi?

Peut-on justifier le spécisme?

 

Le spécisme est une forme de discrimination – une discrimination contre ceux qui n’appartiennent pas à une certaine espèce.

L’argument du chevauchement des espèces

 

Pour être pleinement respecté, quelqu’un doit simplement avoir des intérêts, c’est-à-dire être sentient.

 

L’écologisme estime qu’il faut s’occuper en priorité des écosystèmes, quitte à ce que ce soit au détriment des individus.


Animal Ethics, Inc. est approuvé par l’Internal Revenue Service comme une organisation exempte de taxes. Les donations sont déductibles d’impôts selon les conditions définies par la loi. Le numéro d’identification fédéral d’Animal Ethics est 46-1062870.